C'est une vie de luxe mais il faut bien que quelqu'un la vive et pourquoi ce ne serait pas vous ?!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tout premier pas dans les States [Libre n.n]

Aller en bas 
AuteurMessage
Miu Tsuk
Invité



MessageSujet: Tout premier pas dans les States [Libre n.n]   Mar 29 Mai - 1:15

Voilà, le plus dur était passé, elle avait finalement réussit à convaindre ses parents de la laisser partir seule à New York afin d'y commencer, en quelque sorte, une nouvelle vie. Bien sûr, mille et une précautions furent prises afin que cette jeune muette puisse y survivre.
Déposée très tôt à l'aéroport afin de s'assurer qu'elle ne manque pas son vole, elle fût parmis les premières à s'installer dans l'avion. Inutile de spécifier que cet avion ne contenait pratiquement que des orientaux aux petits yeux bridés, ce dont la jeune fille avait toujours été habitué. New York serait donc un dépaysagement pour elle qui ne connaissait presque rien à leur langue, pour le peu qu'elle lui était utile, bien qu'elle ne soit pas sourde.
Le voyage ce fit sans encombre bien que ce fut la première fois qu'elle mit les pieds dans un avion. Lorsqu'elle descendit de ce dernier, elle fut légèrement déstabiliser par cet aéroport, trois foi plus grand que celui d'ou elle venait. Tokyo n'était pas petit, bien plus gros que New York, néanmoins, les transports aériens occupaient une beaucoup plus petite surface.

De plus est, elle put remarquer tous ces gens, souvent semblant venir de milieux aisées avec de l'argent pleins les poches. Et elle dans tout ça? Elle n'était pas pauvre, loin de là, mais pas autant qu'eux. L'argent dont elle disposait était surtout constitué de l'héritage de ses grands-parents, ses parents lui en ayant fait cadeau pour qu'ainsi, elle ne manque de rien.
Sa main se glissa ensuite dans la poche de son jean, non griffé contrairement à toutes les paires de fesses qui déambulaient tout autour d'elle, pour se saisir du papier sur lequel était écrit le chemin à prendre pour atterir à son appartement, ses parents s'étant chargé de tout. Une fois qu'elle l'eut, elle l'observa longuement en fronçant les sourcils. Des noms de rues, quelques avenues, comment s'y retrouver sans savoir ou ça se trouvait? Elle pouvait bien évidemment tenter de demander de l'aide, chose qui serait surement compliqué.
Sortant d'avance de son sac à main son carnet et son crayon, elle griffonna à l'avance les quelques mots ' Aider, perdue, trouver chemin, carte'.
Pourquoi pas des phrases? Tout simplement parce que l'anglais de la jeune fille se trouvait très limité, mais au moins, ça pouvait être compréhensible. Sans perdre une seconde, elle apostropha une première personne, une jeune fille qui devait avoir son âge mais qui était tout le contraire d'elle; belle, grande, blonde avec un poitrine généreuse et des formes de femme. Miu, intimidée par cette dernière? Loin de là, pas même envieuse, si ce n'est que de sa voix. Cette dernière se tourna vers Miu, se demandant certainement ce que lui voulait cette petite Tokyo Joe aux allures étranges. Bof, elle ne perdit pas son temps avec celle-ci, préfèrant lui jeter un regard noir l'air de dire qu'elle avait autre chose à faire avant de continuer son chemin.
Très bien, Miu trouverait quelqu'un d'autre.

La deuxième personne qu'elle arrêta fut un monsieur dans la trentaine qui ne prit pas la peine de lui lancer un regard, préfèrant l'ignorer et continuer son chemin ,sans doute pressé.
Dernière tentative; une vieille dame qui ne semblait avoir rien d'autre à faire que de répondre à ses questions. Elle lui tendit donc la feuille avec les quelques mots, puis celle avec les directions, tentant avec de vagues signes de main de lui faire comprendre ou elle voulait en venir.
La vieille dame ne semblait pas trop percuter la raison de son silence, pourquoi l'écrire plutôt que de le demander? Comme le message ne semblait pas faire son chemin, Miu récupèra ses papiers dans un léger soupir d'exaspération avant d'aller se poster contre un mur.
Elle aurait bien put faire signe à un taxi de la prendre, mais le fait était qu'elle devait avant tout se rendre à la banque, changer ses yens en dollars et elle ne savait justement pas ou elle pourrait en trouver.

Sans doute une personne n'ayant rien de mieux à faire que d'essayer de la comprendre, ou encore mieux, quelqu'un connaissant le language des signes pointerait le bout de son nez...
Revenir en haut Aller en bas
 
Tout premier pas dans les States [Libre n.n]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ? Amadeus & Matvei
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» premier pas dans la sculpture .
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» TNT - la télé tout numérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Fame :: In first place :: Dustbin-
Sauter vers: